TEST ACCESS

Pour chaque question ou assertion, il peut y avoir plusieurs réponse possibles.
Chaque bonne réponse vaut 1 ou 3 points, mais attention, une mauvaise réponse enlève 1 ou 3 points
i!


1- Les légendes suivantes d'une fenêtre Access sont elles correctes ?

oui
non

2- Pour fermer la fenêtre Access, vous utilisez :

la touche <échappement>

la combinaison de touches du clavier <alt> f4

<clic g> sur la case de fermeture de la fenêtre

<clic g> sur le menu de l'application fermer

3- Pour utiliser un outil du ruban, vous effectuez l'opération suivante :

<ctrl> <clic g> dans la sélection

sélection des données, <pointer> sur l'outil pour afficher la bulle d'aide puis <clic g> sur l'outil

sélection des données puis <double clic> sur l'outil

sélection des données puis <clic d> sur l'outil

<faire glisser> l'outil dans la sélection

4- Pour appeler un menu contextuel, vous utilisez :

<clic g> sur un objet ou une sélection

<clic d> sur un objet, une sélection ou à la position du pointeur

<double clic> dans la sélection

<maj> <clic> à la position du pointeur requise

5- Vous ne savez plus comment faire et vous désirez appeler l'aide du logiciel, vous utilisez :
<clic g> sur dans une boîte de dialogue
<double clic> dans la sélection
<clic g> sur l'outil à droite du ruban
<f1>
<f12>

6- Pour annuler la dernière action, vous utilisez :
<ctrl> <y>
<clic g> sur l'outil barre d'outils accès rapide
<clic g> sur l'outil barre d'outils accès rapide
passer en revue les outils avec leur bulle d'aide et décider ensuite
<ctrl> <z>

7- Pour rétablir une action annulée, vous utilisez :
<ctrl> <z>
<clic g> sur l'outil barre d'outils accès rapide
afficher la bulle d'aide des outils et décider ensuite
<f4>
<ctrl> <y>

8- Pour répéter la dernière action, vous utilisez :
<ctrl> <z>
<clic g> sur l'outil barre d'outils accès rapide
afficher la bulle d'aide des outils et décider ensuite
<f4>
<ctrl> <y>

9- Vous venez de vous apercevoir que vous avez effectué une action erronée mais vous avez effectué d'autres actions depuis, vous utilisez :
<ctrl> <z> autant de fois que nécessaire
<clic g> sur l'outil pour remonter jusqu'à l'action en cause
<clic g> sur l'outil pour remonter jusqu'à l'action en cause
afficher la bulle d'aide des outils et décider ensuite
il n'y a rien à faire sinon refaire ce qui a été détruit
appuyer sur <f4> autant de fois que nécessaire

10- Pour vous déplacer en mode "feuille de données", vous utilisez :

les flèches du pavé de flèches de déplacement du clavier
<ctrl> <origine> pour aller au début des données et <ctrl> <fin> pour aller à la fin des données
<alt> <origine> pour aller au début des données et <alt> <fin> pour aller à la fin des données
<f5> plus les coordonnées de la cellule à atteindre

11- Pour faire une sélection en mode "feuille de données",  vous utilisez :

en face d'une ligne pour la sélectionner
<clic d> sur la cellule
<faire glisser> sur la cellule
<ctrl> <clic g> dans la cellule
<clic g> en haut de la cellule forme du pointeur
au dessus d'une colonne pour la sélectionner

12- Pour pouvoir utiliser une base de données existante et sécurisée avec toutes ses macros, vous devez :
accepter d'activer le contenu de la base à chaque ouverture de la base
ne rien faire - les macros sont naturellement actives
valider le lancement de chaque macro avec le menu contextuel
modifier les options d'ouverture des macros dans le centre de confidentialité et ce, une fois pour toutes
<clic g> sur l'outil du ruban

13- Le volet de navigation  permet :

d'afficher les différents objets de la base
d'afficher les enregistrements de la base
d'afficher les champs de la base
de créer des catégories et classer les objets à l'intérieur

14- Une base de données est constituée :
de tables, de formulaires, de requêtes, d'états et éventuellement de macros et de modules
de données stockées dans des tables
de données stockées dans des états
de données stockées dans des requêtes

15- Une table est :

constituée de champs (en colonne) et d'enregistrements (en ligne)
constituée de champs (en ligne) et d'enregistrements (en colonne)
constituée de champs (en ligne), d'enregistrements (en colonne) et de catégories (en onglets)
il n'y a pas de tables dans une base de données

16- Un formulaire  :

permet de saisir de nouveaux enregistrements
permet d'afficher les enregistrements existants
permet d'automatiser la mise en forme des données
permet d'imprimer les données avec des niveaux de rupture à chaque changement de valeur
il n'y a pas de formulaires dans une base de données

17- Un état

permet de créer, modifier ou supprimer des enregistrements
permet de créer, modifier ou supprimer des champs
permet de publier les informations stockées dans les tables, par exemple sur une feuille de papier
il n'y a pas d'état dans une base de données

18- Une requête

  permet de modifier la présentation de la base
  permet d'extraire des données de la base
 permet d'ajouter, supprimer ou modifier globalement des données de la base
  il n'y a pas de requête dans une base de données

19- Lors d'une requête
permet d'exécuter la requête et d'afficher son résultat
  <feuille de données> permet d'afficher le résultat de la requête
la ligne <tri> permet de choisir les champs à afficher
la ligne <critères> permet de choisir les tables à inclure dans la requête

20- La requête suivante permet de

créer une nouvelle table appelée "livres"
supprimer de la table "livres" le champ "genre"
supprimer de la table "livres" les enregistrements dont le genre est "science fiction"
supprimer de la table "livres" les enregistrements dont le genre est différent de "science fiction"

21- La requête suivante permet de

supprimer tous les enregistrements de la table "livres" dont le prix d'achat est "null"
supprimer tous les enregistrements de la table "livres" dont le prix d'achat n'est pas "null"
créer dans la table "livres" un champ "PrixAchat" de valeur "1,055 €"
mettre à jour le champ "PrixAchat" de la table "livres" en multipliant le prix actuel par "1,055"
mettre à jour le champ "PrixAchat" de la table "livres" en divisant le prix actuel par "1,055"

22- Dans une requête, l'outil permet
de faire des calculs sur les enregistrements concernés
de transférer les données dans Excel pour faire des totaux
d'effectuer des regroupements sur certains champs et d'effectuer des calculs sur d'autres (total, nombre d'enregistrements...)

23- dans une requête :
les tables insérées sont indépendantes et il est nécessaire si besoin, de recréer les liaisons existantes
les tables sont insérées avec les liaisons existantes
il n'y pas besoin de créer ou de reprendre les liaisons entre les tables

24- Pour effectuer des tableaux ou graphiques de synthèse
ouvrir la requête "sélection" extrayant les données et dans l'onglet "créer", <clic g> sur
ouvrir la requête "sélection" et <clic g> sur l'outil
choisir le type de requête
importer les données dans Excel et choisir alors un rapport ou un graphique croisé dynamique
faire une liaison entre Access et Excel et choisir alors un rapport ou un graphique croisé dynamique
on ne peut pas faire de synthèse de données dans ou à partir d'Access

25- Pour effectuer un mailing à partir de données Access
importer les données dans Word et faire le mailing dans Word
faire une liaison entre Access et Word et faire le mailing dans Word
dans Access, <clic g> sur l'outil
dans Access, <clic g> dans le volet de navigation et choisir "faire un mailing"
dans Access, imprimer des étiquettes directement avec l'outil
on ne peut pas faire de mailing à partir de données Access

26- Pour créer une base de données, il faut dans l'ordre
créer les requêtes puis éventuellement les états, formulaires, tables, modules et macros
créer les formulaires puis éventuellement les tables
créer les états puis éventuellement les requêtes
la base de données est automatiquement créée par Access avec sa structure, il suffit de saisir les données
créer les tables puis, selon les besoins, les formulaires, les requêtes et les états

27- Pour créer une  table dans une base de données, il faut
saisir d'abord les enregistrements
créer d'abord la structure de la table puis enregistrer la table
créer les différents champs de la table
les tables sont déjà créées
indiquer les noms des lignes et des colonnes puis enregistrer la table
<clic g> sur

28- La représentation et les légendes suivantes sont-elles correctes ?

oui
non
la représentation est correcte mais les légendes sont fausses

29- La représentation et les légendes suivantes sont-elles correctes ?

oui
non
la représentation est correcte mais les légendes sont fausses

30- Pour créer un formulaire

sélectionner la table dans le volet de navigation puis  <clic g >  sur
sélectionner la requête dans le volet de navigation puis  <clic g >  sur
sélectionner la requête ou la table dans le volet de navigation puis  <clic g >  sur n'importe quel outil du groupe "formulaire"
les formulaires sont créés automatiquement lors de l'enregistrement de la base

31- une clé est
primaire lorsqu'elle permet une identification unique dans une relation
primaire lorsqu'elle concerne le premier champ d'une table
étrangère lorsqu'elle concerne un champ d'une table autre que le premier
étrangère lorsqu'elle identifie une association vers une autre relation

32- l'intégrité référentielle :
gère les calculs entre les champs d'une table
gère les références aux objets liés (fichier texte, fichier image...)
gère l'intégrité des données dans une base en fonction des relations entre les tables de la base
est indispensable au bon fonctionnement de la base dans le temps
est inutile et n'est pas utilisée dans Access

33- le type d'un champ est :
texte lorsqu'il doit recevoir des caractères alphanumérique (lettre et chiffres)
texte lorsqu'il doit recevoir un texte de grande taille
numéroAuto lorsqu'il identifie des enregistrements et qu'Access l'incrément automatiquement
mémo lorsqu'il doit recevoir un texte long
mémo lorsqu'il est lié aux "notes" de "Outlook
numérique lorsqu'il doit recevoir des chiffres avec lesquels on veut pouvoir effectuer des calculs
numérique dès qu'il doit recevoir des chiffres

34- dans un champ
la "valeur par défaut" est proposée pour ce champ à chaque nouvel enregistrement
la "valeur par défaut" est imposée pour ce champ à chaque nouvel enregistrement et ne peut pas être modifiée ultérieurement
la "légende" d'un champ s'affiche dans une bulle lorsque l'on pointe sur le champ
la "légende" d'un champ s'affiche en lieu et place du champ dans les formulaires et autres objets
"Null interdit" empêche la saisie de la valeur "zéro" dans une champ
"Null interdit" oblige la saisie d'une valeur quelle qu'elle soit dans le champ

35- une liste
peut être déroulante ou non
ses éléments peuvent être indiqués directement dans le "contenu" du champ concerné de la table
elle peut faire appel à une autre table
elle ne peut pas faire appel à une autre table
elle peut être enrichie de nouveaux éléments
elle ne peut pas être enrichie

36- la clé primaire d'une table
peut être identique dans plusieurs enregistrements de la table
a une valeur unique pour chaque enregistrement d'une table
ne peut concerner qu'un champ
peut être composée de plusieurs champs

37- un index
peut être avec ou sans doublons
accélère l'accès aux données
ne concerne qu'un champ et ne peut pas être composé de plusieurs champs

38- Pour créer une relation entre 2 tables
il faut afficher la fenêtre "relations" avec l'outil
il faut attribuer le même nom à des champs contenant les mêmes données (clé primaire d'une table et clé étrangère de l'autre) pour les identifier facilement
il faut attribuer des noms différents  à des champs contenant les mêmes données (clé primaire d'une table et clé étrangère de l'autre) pour ne pas les confondre
il faut faire glisser le champ "clé étrangère"  d'une table vers le champ "clé primaire" de l'autre
il faut faire glisser le champ "clé primaire"  d'une table vers le champ "clé étrangère" de l'autre

39- Dans la structures suivante

un "éditeur" ne peut éditer qu'un "ouvrage"
un "éditeur" peut éditer plusieurs "ouvrages"
un "ouvrage" ne peut exister qu'en un seul "exemplaire"
il peut y avoir plusieurs "exemplaires" d'un même "ouvrage"

40- Types de relations
une définit une relation "une à plusieurs" entre les deux tables. Chaque enregistrement de la table source est associé à plusieurs enregistrements de la table destination
une définit une relation "une à une" entre les deux tables. Chaque enregistrement de la table source est associé à un seul enregistrement de la table destination
plusieurs définit une relation "une à plusieurs" entre deux tables. Chaque enregistrement de la table source peut être associé à plusieurs enregistrements de la table destination
plusieurs définit une relation "une à une" entre deux tables. Chaque enregistrement de la table source ne peut être associé qu'à un seul enregistrement de la table destination

41- Les contrôles
sont des objets affichés dans un formulaire
permettent de vérifier que le champ est correct 
sont dépendants lorsqu'ils affichent des informations stockées dans des tables
sont indépendants lorsqu'il affichent des données stockées dans des requêtes
sont calculés lorsqu'il génèrent des données calculées à partir d'une expression (=)
sont calculés lorsqu'ils affichent des valeurs numériques

42- Le sous-formulaire

est la partie située en dessous du formulaire
permet d'afficher des données (le + souvent d'une table ou requête liée), à l'intérieur d'un formulaire dit "principal"
correspond à la représentation ci-dessus

43- Une requête
permet d'extraire des données
permet de mettre en forme des données
permet d'ajouter des données
permet de créer une table
permet de supprimer une table
permet de supprimer des données

44- SQL est
un langage d'interrogation de base de données
un type de jointure entre des tables

45- un état
peut être trié
ne peut pas être affiché à l'écran
peut faire l'objet de regroupement d'enregistrements
ne peut afficher que des regroupements d'enregistrements et non les enregistrements eux mêmes
peut faire l'objet de calculs
ne peut pas faire l'objet de calculs

46- un état

ne peut être lié qu'à une seule table
est composé de plusieurs sections (en-tête, détail, pied de page..)
ne peut être composé que d'une section
ces sections dépendent de la structure de l'état
leur taille peut être modifiée
leur dimension est fixe
ces sections reçoivent des contrôles
ces sections reçoivent uniquement les champs des tables 

47- Pour automatiser une application
il est préférable de ne plus afficher le volet de navigation
il faut afficher le volet de navigation que les utilisateurs puissent manipuler la structure
il est possible de personnaliser le ruban de l'application
il n'est pas possible de personnaliser le ruban de l'application
il est possible de personnaliser le ruban lié à chaque formulaire
il n'est pas possible de personnaliser le ruban lié à chaque formulaire
il est conseillé de créer des macros pour automatiser les actions

48- une macro

permet d'automatiser une application pour permettre à un utilisateur ne connaissant pas Access de l'utiliser sans risque
pour créer une macro, <clic g >  sur
la ligne "action" propose une liste d'actions possibles 'ouvrir un formulaire, un état, une requête...)
il faut écrire dans la ligne "action" la commande correspondante en VisualBasic
le volet "arguments de l'action" permet de désigner l'objet concerné, la manière dont il s'affiche...
le volet "arguments de l'action" est renseigné automatiquement par Access

49- La valeur IDMSO
est le nom spécifique permettant d'identifier un outil
est un numéro unique attribué à la base Access
peut être connu en pointant sur l'outil dans l'onglet personnaliser des options Access
peut être connu en affichant les propriétés de la base
est utilisé pour personnaliser le ruban
est utilisé pour protéger la base des virus

50- La gestion de la base
il faut enregistrer la base après chaque mise à jour d'un enregistrement
il faut enregistrer la base pour en faire une copie
il faut compacter la base de temps à autre pour éviter qu'elle ne prenne plus de place que nécessaire
Access compacte automatiquement la base ouverte
il faut faire fermer la base pour pouvoir la compacter
il est inutile d'effectuer des sauvegardes la base puisqu'Access enregistre automatiquement les mises à jour
il est indispensable d'effectuer des sauvegardes la base sur un support externe (cd, dvd, clé usb, bande, serveur distant...) et de les conserver dans un autre lieu

REPRODUCTION INTERDITE - Nos précédents QCM ayant été abusivement piratés, celui-ci fait l'objet d'un dépôt légal du 3éme trimestre 2008. Tout contrevenant fera l'objet de poursuites. Si vous désirez afficher ce Qcm sur votre site, contactez-nous